Pastorale

Collège

Choisis la vie ( Deutéronome)

Vierge à l’enfant qui veille sur notre secrétaire

Très souvent, lorsque j’aborde avec les parents qui viennent inscrire un jeune au collège, la question de la transmission de la foi, j’entends la même réponse : « Nous , Madame, nous n’avons pas voulu influencer nos enfants. Ils décideront eux-mêmes de leur pratique religieuse ».

Si je pousse un peu plus loin mes investigations, je m’aperçois qu’il n’y a eu aucune proposition catéchétique, aucune préparation aux sacrements…

L’enfant a poussé comme une herbe folle auprès de parents aimants, ouverts, mais qui ont pris des distances avec la religion ou qui ne se sentent pas en capacité de transmettre ce à quoi, pourtant, ils tiennent.

En insistant un peu car je suis têtue, je découvre qu’il y a bien une grand-mère, un grand-père, une tante, une personne très pieuse qui se désole que le petit soit à ce point ignorant et n’ait pas fait sa communion !

En effet, comment décider, comment chosir sans connaitre ?

Au Sacré-Cœur, nous avons décidé de prendre le problème à bras le corps. Nous pensons qu’il est de notre responsabilité de faciliter la rencontre entre les jeunes qui nous sont confiés et Celui qui peut illuminer toute leur vie et lui donner du sens. L’essentiel de notre tâche d’animation pastorale consiste en cette médiation. C’est pourquoi,nous demandons aux élèves et à leurs familles de choisir :

En 6ème / 5ème

Un parcours obligatoire à raison d’une heure par semaine :

  • Soit de culture religieuse. Nous utilisons le document « Kim et Noë »
  • Soit, de catéchèse, pour ceux qui veulent approfondir leur foi ou/et qui se préparent , en aumônerie à recevoir un sacrement.

Ces deux parcours distincts sont pris en charge par des professeurs ou par des bénévoles.

La présence aux célébrations lors des grandes fêtes liturgiques est obligatoire sur ces deux niveaux.

En 4ème / 3ème

Les élèves ont la possibilité de continuer leur chemin spirituel en fréquentant le groupe qui se réunit une fois par semaine entre 12h et 14h. Le repas est pris avec les animatrices .Il est souvent l’occasion d’un échange à bâtons rompus avec les jeunes, puis , place à la réflexion et à la prière .Les propositions faites aux adolescents par le diocèse ( rassemblement, pèlerinage…) sont relayées par les deux animatrices.

La présence aux célébrations n’est plus obligatoire excepté le jour de la Sainte-Angèle, patronne des Ursulines mais nous avons le plaisir de constater que nos élèves y participent massivement .

Pendant les temps forts de l’année liturgique : Avent, Carême, le père Disdier-Chave qui accompagne notre établissement vient à la rencontre des élèves pour en rappeler le sens et les inviter à la réflexion

Un petit groupe d’adultes : parents, enseignants, personnels de l’établissement, se réunit toutes les cinq semaines pour porter dans la prière les intentions de nos élèves , celles des familles, celles de notre établissement , celles des Ursulines , celles de notre monde. Chaque réunion est annoncée sur SCOLINFO. Vous êtes tous les bienvenus pour participer à ce modeste rassemblement de veilleurs.

Lycée

« Laissez passer l’homme libre ! »

Frère Luc dans le film de Xavier Beauvois, Des Dieux et des Hommes

Fête de la Sainte Angèle 2014

Existe-t-il une pédagogie méricienne ? Assurément non. Angèle Merici née au XVème siècle dans un milieu de modestes paysans de la prospère Italie du Nord a peu écrit. Elle a laissé quelques Avis qui précisent les attitudes fondamentales que tout enseignant ou éducateur œuvrant dans un établissement sous tutelle des Ursulines est invité à suivre.

Ce qui frappe chez cette audacieuse, c’est son absolu respect de la personne de l’élève « Soyez affables et humaines envers les enfants.Vous obtiendrez davantage par la tendresse et l’affabilité que par la rudesse et les durs reproches lesquels doivent être réservés seulement aux cas de nécessité et même alors selon le lieu et le temps et selon ce que sont les personnes».L’éducation d’un jeune est école de patience.Angèle nous invite à croire en ses capacités, à l’encourager sur sa route, à avoir foi en son avenir car tout élève qui nous est confié est unique et a une mission personnelle à accomplir en ce monde.

Dans un établissement méricien, la Foi est proposée. Elle l’est avec constance, avec obstination même car comment ne pas vouloir que nos élèves découvrent Celui qui les rendra libres et profondément heureux! Toutefois, on ne force pas la porte des consciences et tout notre travail consiste à permettre, à faciliter la RENCONTRE sans oublier ceux qui l’ont déjà faite et désirent approfondir leur connaissance du Christ comme on entretient une amitié.

Proposer la bonne nouvelle de l’Évangile : comment ?

En organisant des dîners/débats pour les lycéens avec ou non projection de films ou de documentaires. Ces soirées sont animées par des enseignants et des bénévoles et nous avons la chance d’y accueillir notre vicaire épiscopal.

En proposant des rencontres avec de grands témoins de la foi ou des conférences sur les questions qui agitent notre société. Les chrétiens ont un message original à délivrer sur de multiples sujets. Avant de le réduire par des simplifications à l’extrême ou de s’en moquer, souvent par méconnaissance, nous souhaitons que nos élèves entendent cette petite voix dissonante et goûte à ce poil à gratter déposé dans le dos de tous les hommes publics quels qu’ils soient. Les thèmes retenus sont souvent en lien avec les programmes des lycéens, notamment avec celui d’ECJS: la bioéthique, la violence, le partage des richesses, la protection de la planète, etc…

En favorisant les moments où l’élève aura accès à sa «chambre intérieure», où il pourra faire silence, se retrouver en vérité, se confier à Dieu et confier aussi les autres. Nos élèves vivent dans un monde saturé de bruits; il s’agit pour eux de vivre une expérience inédite et souvent bouleversante. Pendant l’Avent et le Carême, des temps d’initiation et de prière sont prévus à la chapelle.

En participant à des actions caritatives qui nécessitent une ouverture sur le monde. Etre chrétien, c’est obligatoirement être engagé auprès de ses frères humains.C’est aussi refuser de se résigner à la misère, à l’injustice. Illuminations de la Ste Angèle au profit du secours catholique, bol de riz du vendredi saint pour notre diocèse jumeau de Bafia au Cameroun, collecte pour les restos du cœur, opérations organisées par SEM’jeunes (réseau des Ursulines) sont autant d’occasions d’éprouver la joie d’être solidaires et utiles.

En encourageant nos élèves à participer à ce qui est organisé pour eux à l’aumônerie des jeunes: séjour à Taizé, Journées mondiales de la Jeunesse, pèlerinages.

En célébrant dans l’allégresse les grandes fêtes religieuses au sein de l’établissement : Noël, Pâques, et bien sûr la fête de la fondatrice des Ursulines: Angèle Merici. Les élèves musiciens et les professeurs se chargent de l’animation de ces célébrations qui sont de vrais moments fédérateurs pour notre communauté éducative.

Le chef d’établissement
F. DUGAND

Portes ouvertes 2022

Nous vous accueillons: Ecole (maternelle-Primaire) Samedi 19 mars – Collège-Lycée Samedi 2 Avril- 9h à 14h. 

Pour avoir accès à nos Portes Ouvertes Virtuelles cliquez sur ce lien https://sacrecoeurdigne.live/

Le portail sera alimenté régulièrement